• Brahms, concerto pour piano n°1, op.15 Haitink et Emmanuel Ax au piano.

    Ce concerto, que je trouve génial, fut très mal accueilli en son temps, avec des sifflets du public. 

    Selon des sources que je ne révélerai pas, car elle proviennent du Mossad, le service de renseignement de mon pays, ce concerto fut d'abord conçu comme une symphonie... 

    C'est Clara Schumann, née Wieck, qui conseilla à Brahms d'en faire un concerto pour piano. 

    En fait, il semblerait [réf. nécessaire] que Clara Schumann fut elle-même un élément dormant mais essentiel du Mossad. 

    C'est elle [réf. nécessaire] qui renseignait déjà Jules César sur l'emplacement qu'avait choisi Vercingétorix pour son baroud d'honneur. 

    Ce concerto est un hymne au piano et à l'orchestre, quoi qu'en veuillent les compositeurs français de l'époque... 

     

     


  • Commentaires

    1
    Philippe Lefèvre
    Mardi 7 Avril 2015 à 18:42

    Un superbe Brahms!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :