• Soyez belles et taisez-vous !

     

    Nous le savons bien, tous: les femmes ne savent pas faire de la musique.

    Par dérogation, il arrive qu'elles puissent jouer d'un instrument. Des exemples existent, on en trouve en cherchant bien.

    Disons qu'elles ont tort.


    De là à composer de la musique, ah, ça, c'est de l'utopie !


    Démonstration:


    Fanny Mendelssohn Hensel:



    http://fr.youtube.com/watch?v=S-BT51Lvz3M


    Ce n'est pas de la faute de Fanny si la pianiste fait 2 ou 3 fausses notes...


    Ou encore:


    http://fr.youtube.com/watch?v=8yu6I_4pkjY&NR=1


    Là, la jeune pianiste me semble plus convaincante que dans d'autres morceaux... Comme ceux de Clara Wieck-Schumann.


    Et aussi:


    http://fr.youtube.com/watch?v=o5Z-a7oIStk


    Est-ce ce lied que son frère Félix s'est approprié ? Je ne sais pas. Quand même, c'était pas sympa de sa part.


    Clara Wieck-Schumann:


    Une variation sur un thème de Robert Schumann:


    http://fr.youtube.com/watch?v=paRvnYWEl3w


    Et je redonne ici son concerto pour piano, si surprenant. En regrettant les images débiles qui l'accompagnent sur ce lien: mettez un casque et des lunettes noires !


    http://tv.mofile.com/K11DD595/


    Je ne partage pas tout-à-fait l'avis d'une historienne de la musique, quand elle explique que si Clara a peu composé – ce qui est bien regrettable – c'est parce que son mari Robert avait tendance à monopoliser le piano, et qu'elle devait s'occuper de ses nombreux enfants.

    Dans la biographie que nous a concoctée Catherine Lépront ("Clara Schumann, La vie à quatre mains", Robert Laffont), qui se dévore comme un roman - y entrer, c'est n'en plus sortir – on apprend d'une part que les Schumann avaient chacun leur piano, que les enfants avaient une gouvernante ou étaient en pension, et que la vie de Clara, de 9 ans à sa mort, est une suite ininterrompue de tournées à travers toute l'Europe.

    Je crois qu'il y a une autre explication, ou plutôt deux.

    D'abord, un choix personnel: elle tenait à faire connaître les œuvres de Robert, puis de Brahms.


    C'était pour elle sa mission. (Ce qui ne l'empêchait pas de faire connaître d'autres grands, Beethoven, Bach, Schubert, notamment).

    Mais il y a aussi, peut-être, le fait qu'elle fut une égérie pour Schumann et Brahms, mais qu'elle, elle n'en n'avait pas.


    Si vous n'avez pas encore compris que les femmes sont incapables d'écrire de la très bonne musique, je parfais ma démonstration, avec:


    Germaine Tailleferre:


    Comme bien vous allez l'entendre, elle avait un nom prédestiné, car elle ne fait pas dans la dentelle:


    http://fr.youtube.com/watch?v=h5Eit6TNQF0&feature=related


    Si, maintenant, j'avance que je n'aime pas Schumann (les deux)... Vous me soupçonnerez de mensonge ?


    Vous aurez raison.


    J'ouvre maintenant la traque aux compositrices, et toute aide sera la bienvenue. C'est par Robert Schumann que je me suis intéressé à Clara, et par Clara que je me suis intéressé, de fil en aiguille, à ces musiciennes trop peu connues.


    Je ne vais pas donner dans une culpabilité que je n'ai pas à assumer. Je tiens à mes bijoux de famille, je suis né avec...


    Mais je trouve qu'il serait temps que la gent virile cesse de se priver des richesses que nous apporte la gent féminine.


    FR.




    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :