• Une extraordinaire conférence sur l'atonalisme... Jérôme Ducros décortique...


  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Dimanche 16 Mars 2014 à 09:22

    Merci, Rotil, d'avoir relayé ce coup de tonnerre dans le monde bien lisse, bien huilé, bien subventionné de l'atonalisme académique, et ce à l'occasion des 80 ans de Boulez...

    Résumé de la « Querelle » que la conférence de Ducros a déclenché :
    http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20130606.OBS2222/musique-c-est-la-guerre-au-college-de-france.html

    Lettre de protestation de Pascal Dusapin au Directeur du Collège de France :
    http://brunoserrou.blogspot.fr/2013/04/lettre-de-pascal-dusapin-au-directeur.html

    Contre :
    http://www.melozzoo.org/melozzoo/Home-JMV/rezzoO/Tonal-atonal-retour-vers-le-futur

    http://www.philippemanoury.com/?p=5182

    Le lâchage par Christian Merlin du Figaro :
    http://www.lefigaro.fr/musique/2013/06/04/03006-20130604ARTFIG00232-aimez-vous-la-musique-contemporaine.php

    Pour :
    l’éditorialiste de Diapason, formidable !
    http://www.diapasonmag.fr/actualites/a-la-une/l-editorial-d-emmanuel-dupuy

    Ne pas manquer la lettre de dénonciation du petit compositeur-fournisseur officiel de la Cour Pascal Dusapin au Président du Collège de France :
    "...permettez-moi de m'inquiéter qu'une institution aussi digne ait laissé un tel espace à si peu d'esprit et d'entendement.

    Comment le Collège de France - qui accueille certains des plus grands penseurs de la planète - et dont vous êtes le garant des principes fondateurs peut-il être compagnon d'une telle indigence ?

    Les principes multiséculaires nobles et profonds du Collège de France ont été bafoués par une extrême incorrection intellectuelle qui a pris la forme d'un discours - non d'un cours - proféré avec une détermination sans nuance ni empathie avec son sujet mais seulement par le ressentiment d'une histoire qui submerge son auteur. "
    Traduction : Ce Ducros ose s'insurger contre l'ordre dominant, qu'il soit...exécuté !

    2
    Dimanche 16 Mars 2014 à 11:19

    Cette conférence est en effet une perle et je voulais vous remercier vous-même de l'avoir postée sur Antidoxe. Puis Shabbat est arrivé, suivi de Pourim depuis hier soir et je suis occupé à inviter une cinquantaine de mouflets à venir voir une pièce adaptée de Pinocchio, cet après-midi. D'où mon oubli... 

    Bien cordial Shalom d'Ashkelon où l'on attend l'été après une petite tempête la semaine passée! 

    3
    Souris donc
    Mercredi 19 Mars 2014 à 10:37

    Finkie lui a consacré une de ses émissions « Répliques » en novembre sur France-Culture.
    Rotil, vous le fin geek, vous devriez trouver le lien.

    4
    Mercredi 19 Mars 2014 à 10:54

    Souris donc, la voici... 

    5
    Souris donc
    Lundi 24 Mars 2014 à 13:57

    Merci, Rotil, Manoury d'une mauvaise foi totale, bottant en touche sur la musak, Finkie habilement recentre le propos, ne laisse pas passer l'accusation de "révisionnisme", pour finir, l'amène à reconnaitre que l'atonalisme et la musique contemporaine sont dans une impasse, ce que Boulez lui-même reconnait (je l'ignorai).

    Dommage que Beffa soit presque inaudible, les ingénieurs du son se sont endormis sur la console ?  

    Comme lors du débat avec Valls, où on lui a tant reproché la défense du "Français de souche", Finkie joue l'apaisement et la sincérité. Ses détracteurs ont oublié qu'il venait après un Florian Philippot inutilement agressif.

    6
    Lundi 24 Mars 2014 à 14:07

    J'aime bien Finkie quand il ne se mêle pas des affaires de Proche-orient, auxquelles il n'a toujours rien compris... 

    7
    Souris donc
    Lundi 24 Mars 2014 à 19:00

    Je n'ai jamais entendu Finkie se mêlant des affaires du Proche-Orient, sans doute avez-vous raison, Rotil.

    Si je peux me permettre : il faut changer vote titre, Ducros se prénomme Jérôme, pas Pierre.

    8
    Mardi 25 Mars 2014 à 09:04
    Hanale

    Ah que j'aime ce coup de tonnerre! Enfin un homme qui parle clair et avec humour. Pendant des années on a essayé de me faire aimer la musique atonale en me répétant que si je ne l’appréciais pas, c’était dû à mon manque de culture et à mon esprit passéiste. Bref, j’étais ringarde, réac, bien loin des forces de progrès qui sévissent aussi dans le monde de l'art.
    Il faut que je la traduise à ma talentueuse nièce qui interprète ici du Purcell:

    https://www.youtube.com/watch?v=kZVsutKT8kE&list=PLFK5i1-nqBs6Np3_sVRT4rQHEtP2gvTal&index=5

    mais qui est persuadée que la musique atonale est l'avenir

    Merci Yaakov, un grand moment d'air pur

    9
    Mardi 25 Mars 2014 à 09:38

    Hanale Boker tov, 

    C'est Souris donc qu'il faut remercier, car c'est elle qui a mis cette conférence sur Antidoxe, dans un de ses commentaire sur ce fil:   http://antidoxe.eu/2014/03/07/temperature-ressentie/ 

    Excellente journée à vous! 

    10
    Mardi 25 Mars 2014 à 21:12
    Hanale

    Merci Souris donc!!!

    11
    Souris donc
    Mercredi 26 Mars 2014 à 11:21

    Hannale, il faut ajouter le contexte d’infiltration du secteur subventionné dans toutes les instances culturelles, y compris et surtout France Musique où le "Répertoire" (classique) est relégué aux heures où seules les maisons de retraite pourraient, éventuellement, être à l’écoute, à l’heure de la sieste et des soins.
    Si vous êtes un actif, vous pouvez passer des semaines entières SANS un seul morceau de musique classique. Vous aurez de la musique ethnique, du free jazz et de l’atonalisme tant et plus, à satiété, pire que le gavage d’oie, la rééducation forcée et l’endoctrinement polpotien. Preuve de mainmise et de copinage.
    Je suis en train de lire La Récréation de Frédéric Mitterrand, son journal de ministre de la Culture. Ça corrobore. Ils ont tout verrouillé, avec la complicité active des fonctionnaires du ministère de la Culture, des syndicats, des associations, des partis de gauche, de la mondanité bobo et des médias. On n'en sortira jamais.

    12
    Mercredi 26 Mars 2014 à 12:49
    Hanale

    Il s'agit donc d'une soft dictature, Pol Pot au petit pied 
    Plus réconfortant, cet extrait de l’émission de la télé israélienne  "Intermezzo with Arik":

    https://www.youtube.com/watch?v=KPMiYi8btjk&list=RDKPMiYi8btjk#t=564

    13
    Mercredi 26 Mars 2014 à 16:30

    Je sens que je vais piquer ça... Merci Hanna ! smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :